exercice musculation biceps

Exercice de musculation pour les biceps : objectif gros bras !

La plupart des pratiquants sont obnubilés par la taille de leurs bras. Ils ont d’ailleurs tendance à se focaliser sur un exercice de musculation pour les biceps en particulier. Mais pour que le résultat soit harmonieux (et pour éviter les blessures), il est important de varier les mouvements. Le but étant de développer les biceps en même temps que les triceps et que les avant-bras !

Se muscler les biceps : quel matériel de muscu choisir ?

Pour faire travailler le biceps sous différents angles, et ainsi solliciter le triceps et les muscles des avant-bras, vous pouvez utiliser plusieurs accessoires de musculation. Selon leur configuration, vous pourrez varier la prise, mais aussi le poids, et ainsi déclencher l’anabolisme musculaire plus facilement et de manière plus ciblée.

  • Les haltères sont un must-have, elles permettent d’effectuer un grand panel d’exercices de musculation pour les bras. Tout comme leur variante, les kettlebell. Remarquez que vous pouvez parfaitement improviser des haltères avec des bouteilles d’eau, des boites de conserve ou tout autre poids.
  • Les barres sont également très utiles, car vous pourrez varier la charge. Vous pouvez commencer par investir dans une barre droite traditionnelle puis éventuellement dans une barre EZ, elle est idéale pour varier les prises sans se blesser.
  • Les bandes élastiques présentent un double avantage : elles sont économiques et permettent d’exercer une résistance variable.
  • La barre de traction est pratique, elle permet de travailler les biceps, mais aussi de muscler le dos et de développer le torse !

3 exercices pour développer les biceps à la maison

Comment se muscler les biceps efficacement
  1. Les pompes : l’un des exercices de musculation pour les biceps les plus populaires. À réaliser dans leur version traditionnelle pour travailler les biceps, et les mains au centre pour la musculation des triceps.
  2. Le curl marteau se réalise avec deux haltères, parallèles entre elles et perpendiculaires au sol, en prise neutre. La flexion se fait au niveau du coude, attention à ne pas solliciter le poignet.
  3. Le curl inversé est à faire avec une barre EZ. Cette fois-ci, il s’agit d’une prise en pronation (paumes de main en direction des jambes).

Bibliographie – Sources

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne partez pas si vite !

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nulla quam velit, vulputate eu pharetra nec, mattis ac neque. Duis vulputate commodo lectus, ac blandit elit tincidunt id.

Ajoutez votre titre ici